Adopter le Leadership Agile

Triskell Software recognized as a representative vendor in Gartner's 2021 Market Guide for APM Tools
Triskell Software, éditeur d’un service Cloud de Gouvernance et de Pilotage, référencé comme fournisseur de solution APM dans le Guide du Marché du Gartner 2021
septembre 8, 2021
Triskell Software, sponsor du Global SAFe Summit 2021
septembre 16, 2021
Embracing Agile Leadership

Adopter le Leadership Agile

Qu’est-ce que le leadership Agile ? La transformation numérique a changé la façon de travailler de nombreuses organisations. Les marchés sont plus volatiles, le cycle de vie des produits devient plus court et les clients et utilisateurs demandent des produits et services plus sophistiqués et conformes à leurs attentes.

Dans cet environnement en pleine mutation, un changement de mentalité dans la gestion de l’entreprise est absolument essentiel pour les organisations si elles ne veulent pas perdre en compétitivité sur leur marché. Elles doivent être plus agiles quand il s’agit de produire des solutions qui représentent de la valeur sur le marché. Et c’est ici, dans la gestion des équipes et des entreprises, qu’émerge le leadership Agile. En quoi cela consiste ? Est-ce une mode passagère ?

Méthodologies Agiles et le besoin de s’adapter au changement

Les entreprises ont dû faire face à de nombreux changements depuis les 10-15 dernières années en raison de la transformation numérique. Internet et les technologies cloud ont apporté avec elles de nouvelles opportunités commerciales perturbatrices, auparavant inconcevables. Et un environnement dans lequel la pérennité des entreprises et leur compétitivité sur le marché consiste, dans de nombreux cas, à lancer un produit ou un service qui ne répond pas aux besoins que les clients demandent à ce moment-là.

Par conséquent, les équipes et les organisations ont été forcées de changer. Offrir de la valeur sous forme de produits et services adaptés aux besoins des utilisateurs dans les meilleurs délais est devenu la priorité absolue pour les entreprises. Et, à cet effet, les méthodologies telles que Agile et Lean ont servi à présenter différents cadres sur lesquels les différentes équipes de travail en charge de la conception, développement et production de produits et services peuvent les livrer dans des délais les plus courts possibles.

Les équipes ont également dû changer leur physionomie et manières de travailler. L’apprentissage continu base sur l’expérimentation et essai et erreur est devenu indispensable dans les équipes Agiles, non seulement pour le développement de produits et services mais aussi pour l’optimisation de processus et workflows qui est indispensable pour fournir de la valeur efficacement et dans les plus brefs délais.

Et tout cela dans un contexte où la collaboration entre les différents domaines de travail de l’organisation est de plus en plus nécessaire pour atteindre les objectifs commerciaux où les méthodologies telles que OKR, où les différentes initiatives du portefeuille de projets de l’entreprise doivent être créées et priorisées dans la poursuite de la réussite d’une série d’objectifs et résultats clés, rendent nécessaire la mise en place d’une culture d’entreprise où l’agilité, la connaissance, la motivation du personnel et le travail par objectifs jouent un rôle fondamental.

Managers vs dirigeants Agiles

Et dans ce scenario, quel est le rôle des managers ? Avant l’ère de la transformation numérique, les responsabilités des chefs d’équipe, communément appelés « bosses » se limitaient essentiellement à :

  • Commander : dans le sens d’être la seule voix autorisée au sein de l’équipe à décider quels projets et initiatives sont implémentés, ainsi qu’à allouer les ressources nécessaires et déterminer les dates de livraison, déjà définies à l’avance par son supérieur ou le top management.
  • Contrôler, i.e., s’assurer que les membres de l’équipe exécutent les projets et taches assignés, suivre leur avancement et indiquer toutes les modifications qui doivent être apportées à leur seule discrétion.

A l’opposé de ce management hautement hiérarchisé, la transformation numérique a amené avec elle des départements et organisations qui ont besoin de travailler de manière agile et itérative. Les équipes agiles doivent être capable de s’adapter au changement, être constituées de personnes d’horizons différents et avec des façons de penser et de travailler totalement différentes, qui doivent être motivées et sensibilisées sur l’importance et la valeur de leur travail pour l’entreprise dans son ensemble.

Managers et la résistance au changement

Un changement de paradigme dans lequel le leadership traditionnel a du mal à trouver sa place. Alors que dans de nombreuses corporations, le mot ‘Boss’ a évolué vers d’autres termes comme Manager ou Chef d’équipe, ce qui peut dénoter une expansion de leurs compétences dans ce rôle, axé sur la gestion efficace des personnes et des rôles au sein de l’équipe. La vérité est que dans l’ère Agile, il faut aborder la gestion d’une manière différente.

Une des raisons principales pour laquelle de nombreuses organisations échouent en essayant d’implémenter [une gestion] Agile ou Lean est précisément à cause de la résistance au changement de leur dirigeant dans ce nouveau contexte. Il est essentiel d’inculquer à ces personnes l’importance d’adopter cette nouvelle forme de gestion agile pour la réussite de l’organisation et les équipes et personnes qu’elles dirigent.

Qu’est-ce que le leadership Agile ?

Maintenant, qu’est-ce que le leadership agile ? Contrairement au personnalisme et à l’approche hiérarchique du management traditionnel, le leadership agile cherche à permettre aux équipes d’atteindre leur potentiel maximum en se concentrant sur le développement professionnel et l’apprentissage continu, à participer à la prise de décision et en utilisant les échecs comme source de renforcement des compétences des équipes et les personnes qui les composent.

Dans un marché de plus en plus compétitif, où les utilisateurs, face à une gamme infinie de produits et de services, deviennent de plus en plus exigeant. L’approche Agile aide les entreprises à se concentrer sur ce qui apport réellement de la valeur.

Dans ce contexte, les dirigeants Agiles, contrairement à la gestion hiérarchique traditionnelle basée sur la chaîne de commande et de contrôle, doivent agir en tant que facilitateurs pour que leurs équipes développent leur potentiel maximum et apportent de la valeur à l’entreprise au plus vite.

Pour cela, en laissant de côté les taches de commandement et de contrôle évoquées précédemment, le leadership Agile est soutenu par une série de fonctions qui permettront à tous les membres d’équipe de se concentrer sur leurs projets, initiatives, tâches, etc…. efficacement.

Un dirigeant au-delà de l’équipe Agile

Que vous soyez un Scrum Master, PMO manager, Product Owner... les dirigeants Agiles doivent servir d’inspiration, à la fois pour les membres de leur équipe et pour l’ensemble de l’organisation, et agir comme référence pour le changement et les pratiques Agiles.

Ça ne sert à rien de diriger une équipe Agile si, par exemple, le Scrum Master n’est pas disposé à coopérer avec d’autres équipes ou entrave le développement professionnel et l’apprentissage de ses employés. Les dirigeants Agiles doivent montrer l’exemple en promouvant ces bonnes pratiques. Non pas avec des mots mais avec des actes et ainsi être une référence et que d’autres suivent ce chemin.

Apprentissage continu – la clé pour devenir plus Agile

Les équipes Agiles doivent souvent travailler sur des projets complexes qui nécessitent l’apprentissage de nouvelles compétences que n’ont pas forcément tous les membres de l’équipe. Dans la méthodologie Agile, il y a des événements, tels que la rétrospective à la fin de chaque Sprint dans lesquels, après analyse de l’avancement de ce Sprint, le Scrum Master ou d’autres membres de l’équipe peuvent détecter les manques de connaissances pour exécuter certaines tâches.

Dans ces situations, les dirigeants Agiles, s’ils détectent qu’une ou plusieurs personnes ont besoin de formation dans un domaine particulier, au lieu d’aborder cela comme un obstacle à la réalisation de certaines tâches et projets, devraient voir cela comme une opportunité d’améliorer l’équipe et être plus efficace pour apporter de la valeur à l’entreprise.

Par conséquent, le leadership Agile, au lieu d’empêcher leurs équipes d’acquérir des connaissances de peur qu’elles quittent l’organisation, devrait encourager la formation continue dans leurs équipes pour qu’elles développent davantage de compétences qui, au final, représenteront une valeur différentielle pour l’organisation.

Des équipes et des personnes motivées

Un dirigeant seul ne peut pas garder tout le monde motivé dans l’entreprise. Le défi des dirigeants Agiles ici n’est pas de faire plaisir à tout le personnel en satisfaisant les intérêts personnels de chacun mais d’éliminer ces facteurs qui peuvent être démotivants pour les personnes tels que :

  • L’absence de plan de formation pour les employés.
  • L’impossibilité de pouvoir exercer une carrière professionnelle dans la société.
  • Ne pas pouvoir participer à la prise de décision au sein de l’équipe.
  • Le manque d’autonomie pour pouvoir exécuter vos tâches
  • Etc.

Eliminer les obstacles et les goulots d’étranglement

Dans la gestion de projet ou le développement d’un produit ou service, différentes équipes peuvent rencontrer des points bloquants qui les empêchent d’avancer ou des goulots d’étranglement qui rendent l’avancement de certaines tâches plus lent que prévu.

Les leaders Agiles doivent jouer un rôle de facilitateur. C’est à dire que si les membres d’une équipe Agile rencontrent des éléments bloquants durant le développement d’un projet, produit, etc., c’est au Scrum Master de prendre le contrôle et de faire tout son possible pour débloquer la situation.

Décentralisation de la prise de décision

Contrairement aux entreprises plus traditionnelles où les managers ont finalement le dernier mot sur toutes les décisions, le leadership Agile encourage la délégation des décisions à d’autres personnes dans l’organisation. Pour un livrable agile de produits et de services, la prise de décision hiérarchique ne fera que créer des goulots d’étranglement et retardera les délais.

La décentralisation de la prise de décision permettra le workflow des équipes Agiles plus efficace. Cela ne veut pas dire que toutes les décisions peuvent être déléguées puisque certaines décisions de nature stratégique pour l’équipe ou l’organisation ne peuvent être décentralisées. Mais vous pouvez déléguer certaines décisions à ces personnes qui, de part leur rôle ou expérience, sont qualifiées pour les prendre.

Bénéfices du leadership Agile

Les dirigeants Agiles, grâce à ces nouvelles fonctions qu’ils doivent exercer dans ce nouveau contexte, deviennent un élément clé dans la réussite des objectifs stratégiques des organisations. Ce nouveau type de leadership incite les personnes à donner le meilleur d’elles-mêmes, à s’impliquer dans ce qu’elles font et à se sentir comblé une fois que l’équipe et l’organisation ont atteint les objectifs fixés.

Les sociétés qui persistent à refuser cette nouvelle réalité et ralentissent ce nouveau type de gestion verront comment leurs objectifs stratégiques et positionnement sur le marché vont souffrir. Il y a d’innombrables bénéfices que le leadership Agile apporte à l’entreprise mais on peut les résument en cinq.

Des équipes axées sur la création de valeur

La gestion Agile encourage les équipes à se concentrer sur ce qui est réellement important et apporte de la valeur à l’organisation – efficacité et excellence étant les lignes directrices des équipes Agiles. En se concentrant seulement sur les initiatives et les processus qui apportent réellement de la valeur à l’organisation, les dirigeants Agiles rendent leurs équipes plus efficaces.

Le travail d’équipe comme base pour la réussite des objectifs

Avec un leadership Agile, il n’y a plus de personnalisme ou de silos organisationnels. Le nouveau management se concentre sur les équipes et la valeur qu’ils apportent à l’organisation. Les équipes devraient être constituées de personnes d’horizons différents pour que chaque personne puisse apprendre des autres et il n’y a pas de place pour l’égocentrisme. Ils doivent aussi être ouvert à une constante coopération avec d’autres domaines de l’organisation de manière que, ensemble, les objectifs stratégiques de l’organisation soient atteints.

Résilience et force face à l’adversité

Les équipes Agiles sont résilientes aux changements. Le travail de beaucoup d’équipes Agiles dans des domaines tels que le développement, équipement informatique, logiciels, ingénierie, IT etc., est basé sur l’expérimentation et les tests par essais et erreurs. Les dirigeants Agiles veulent que leurs équipes ne craignent pas l’échec et l’adversité mais de les utiliser comment une opportunité d’amélioration.

L’environnement changeant d’aujourd’hui nécessite de solides dirigeants et des équipes capables d’utiliser l’échec non pas pour pointer du doigt et se dégager de responsabilités mais pour s’améliorer et devenir plus fort en tant qu’équipe

Optimisation des processus et des workflow

L’agilité se concentre sur la création de valeurs dans les délais les plus courts. Les dirigeants Agiles doivent éliminer tous ces éléments qui peuvent constituer un obstacle pour que leurs équipes travaillent efficacement. Par conséquent, les sociétés qui adoptent cette approche se concentre sur l’optimisation de leurs processus et workflows pour que les équipes apportent de la valeur en temps voulu.

Engagement accru envers l’organisation

Les bonnes pratiques promues par le leadership Agile permettent aux personnes de se sentir identifiées avec leur équipe et avec la mission et la vision de l’organisation. En les impliquant dans la réussite de l’entreprise, en leur permettant de se développer professionnellement en encourageant la formation continue et en les autorisant à participer à la prise de décision dans l’organisation, vous obtenez un taux d’engagement plus élevé envers l’organisation et, par conséquent, une rotation plus faible du personnel dans l’entreprise.

Conclusion: Leadership Agile Leadership, le chemin vers la réussite de votre organisation

Grâce à cette nouvelle approche de leadership Agile, les entreprises peuvent se concentrer sur ce qui apporte réellement de la valeur à l’organisation. Elles sont plus flexibles au changement, grâce en grande partie à la possibilité des individus et équipes de développer leurs compétences et d’étendre le noyau décisionnel à plus d’éléments au sein des équipes et de l’entreprise.

Si vous êtes déjà en train de mettre en œuvre une approche Agile dans votre département mais qu’il y a certains managers qui hésitent à voir les avantages du changement, ne vous inquiétez pas, suivez les pratiques Agiles pour qu’ils rejoignent cette nouvelle approche. Formez-les, faites-les participer dans un plus grand nombre de décisions et, finalement, dirigez en montrant l’exemple pour que les pratiques Agiles finissent par s’imposer dans l’organisation.

Démandez une demo Triskell Software aujourd’hui

Triskell Software est l'outil dont vous avez besoin pour mettre en œuvre l'agilité dans votre organisation et briser les silos. Accédez à une démo dans laquelle vous pourrez découvrir toutes les fonctions de l'outil le plus flexible sur le marché.